5 conditions pour trouver le projet qui vous ressemble

Votre travail ne vous correspond plus, vous ne vous épanouissez pas comme vous l’aimeriez, vous vous sentez perdu(e) et pensez vous reconvertir, mais ne savez ni par quoi commencer, ni même quel projet choisir. L’idée bien sûr est de trouver LE projet qui vous fait vibrer : celui qui vous ressemble vraiment. Pour vous aider à trouver enfin LA bonne idée, suivez les 5 précieux conseils ci-dessous.

Mieux se connaître

Pour trouver votre projet de cœur, la première étape est d’identifier avec précision votre personnalité, vos valeurs, vos talents, vos forces : tout ce qui vous rend unique en somme.

Vos compétences sont-elles utiles pour définir votre projet ? Oui, mais elles sont bien loin d’être suffisantes. Voilà pourquoi je pense que le simple bilan de compétences n’est pas suffisant à lui-même pour se reconvertir. En qualité de psychologue du travail, j’ai eu l’occasion de mener plusieurs bilans de compétences : cette approche est intéressante mais ne permet pas de structurer un projet de cœur. Exemple simple : vous avez un diplôme de marketing, vous excellez dans les techniques de ventes, vous avez une expérience enrichie dans ce domaine, mais… cela ne vous correspond plus, ne fait plus de sens pour vous ou ne répond plus à vos valeurs profondes. Inutile donc de rechercher des métiers ou approches dans ce domaine que vous maîtriser, car passé l’effet nouveauté, il est fort probable qu’après quelques années d’activité, vous retombiez dans le même cercle infernal : je ne me sens pas à ma place, cela ne me correspond plus, j’ai besoin d’autre chose.

Pour déployer une activité qui vous ressemble, Il va falloir non pas partir de ce que vous savez, mais de ce que vous êtes. Pour cela, je vous invite à prendre quelques jours pour définir vos valeurs, vos forces, votre personnalité, vos talents, tout ce qui vous rend unique, mais aussi vos croyances limitantes, votre état d’esprit et vos plus grands peurs. Essayez aussi de déterminer avec précision quelles sont vos aspirations, vos envies et vos besoins profonds, et tout ce qui vous anime.

Faire de la place

Si vous ne laissez pas de place à votre projet, comment voulez-vous que celui-ci mûrisse et se concrétise ? Accordez-vous du temps chaque jour ou chaque semaine (à vous de déterminer ce qui vous convient le mieux, en fonction de votre organisation) pour vous projeter dans votre future vie, pour réfléchir à vos envies profondes, à ce qui vous anime vraiment et ce qui donne sens pour vous. Prenez ce temps nécessaire à la construction de votre projet : fixez-vous des objectifs concrets et réalistes pour chaque étape et planifier-les dans votre emploi du temps. Vous allez en effet devoir faire des recherches (sur vous, sur votre activité, sur votre client idéal, sur vos finances, sur vos besoins, etc.).

Oser

Dans un premier temps, ne vous donnez aucune limite. Osez rêver. Osez imaginez l’impossible. Osez vous projeter dans vos rêves les plus fous : osez rêvez, comme si tout était possible. N’ayez pas peur d’être ambitieux. Ne laissez pas de place à l’auto-censure. Notez tout (vraiment tout) ce qui vous passe par la tête lorsque vous pensez à votre projet idéal. Viendra ensuite le moment de faire le tri et de sélectionner, en conscience. Sachez que plus vous laisserez libre court à votre imagination, plus vous déploierez votre créativité, plus il vous sera facile ensuite de vous ancrer pleinement dans votre projet de cœur. N’hésitez pas à utiliser des pinceaux, de la couleur, des images, de la musique… tout ce qui pourra vous relier à votre projet de cœur.

Ne vous comparez pas à vos concurrents

Peut-être avez-vous plusieurs projets en tête et l’envie de faire des recherches sur ce qui se fait déjà, les tarifs proposés, etc. Oui vous rencontrerez très certainement d’autres entrepreneurs qui ont le ou les mêmes projets que vous. Et c’est tant mieux ainsi : cela indique qu’il y a un marché, qu’il y a des personnes qui ont besoin de vos services. Ne baissez pas les bras si après vos multiples réflexions, vous vous rendez-compte que d’autres font sensiblement ce que vous souhaitez mettre en place. Il y a de la place pour tout le monde. Ce que vous pouvez (et devez) déterminer c’est ce qui vous rend unique. Qu’est-ce qui, dans votre identité, dans vos compétences, dans votre expérience, dans votre personnalité, dans votre approche, fait que vous pouvez marquer votre différence ? Quel est votre positionnement ?

S’entourer des bonnes personnes

Recherchez un soutien auprès des bonnes personnes. Si votre entourage ne se montre pas favorable à vos idées de changements, n’hésitez pas à vous affirmer en disant simplement “j’ai compris ce que tu penses, j’ai besoin de faire ma propre expérience et de choisir par moi-même, aussi je te remercie de garder pour toi tes remarques ou réflexions”. Ne vous laissez pas embarquer par les peurs des uns et des autres (ces peurs sont les leurs, et non les vôtres). Vous seul pouvez déterminer ce qui est bon pour vous. Vous seul connaissez ce dont vous avez réellement besoin. Entourez-vous de personnes qui vous tirent vers le haut, qui vous boostent, qui vous accompagnent avec bienveillance, qui vous conseillent, qui vous épaulent dans les moments difficiles. Cherchez un soutien à l’extérieur si vous ne pouvez le trouver dans votre entourage : des groupes Facebook sur votre problématique, un coach, des personnes qui sont elles aussi passées par ce que vous vivez et qui ont réussi.

Une reconversion professionnelle est l’occasion de devenir ce que vous souhaitez réellement être, faire ce que vous rêvez de faire, aller là où vous souhaitez aller.

Pour faire un premier pas vers votre projet qui vous ressemble, je vous invite à mettre en place une de ces pratiques aujourd’hui-même.

Envie d'aller plus loin ?