fbpx

Les croyances limitantes : comment enfin s’en débarrasser ?

Découvrez vos principales croyances limitantes et apprenez à les transformer en 6 étapes.

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. »  Bouddha

D’une façon générale, vos croyances gouvernent votre vie. Si vous voyez le monde tel que vous le voyez, comprenez le monde tel que vous le comprenez, et vivez la vie que vous avez, c’est uniquement dû à vos croyances. Il existe de multiples croyances limitantes qui peuvent vous empêcher de concrétiser vos projets et objectifs. Ces croyances se manifestent le plus souvent au moment où vous essayez de changer quelque chose dans votre vie, vivre une transformation, ou devenir celui que vous cherchez à être.

Dans cet article, vous découvrirez ce qu’est une croyance limitante, quelles sont les croyances les plus répandues, quelles sont vos propres croyances, et une méthodologie pour les transformer.

C’est quoi au juste une croyance limitante ?

La croyance est le fait de croire que quelque chose est vrai ou possible. Elle nous vient de ce que nous avons appris, de notre passé, de notre éducation, de nos expériences et de notre environnement.

La raison pour laquelle nous avons choisi de croire à cette croyance est la sécurité et la protection. Cette protection a été mise en place pour nous éviter de souffrir. Depuis notre plus jeune âge, notre système de croyances se met en place. Le fait également d’entendre régulièrement les mêmes jugements sur nous, nous pousse à terme à les intérioriser et à y croire.

Derrière la croyance se cache une peur pour soi. Lorsque nous vivons des émotions, qu’un besoin n’est pas satisfait, lorsque la vie ne va pas comme nous le souhaitons, et qu’il y a un décalage entre ce que nous voulons et ce que nous avons, c’est qu’une croyance est présente et entretenue.

Malheureusement, beaucoup d’entre nous allons lutter, nous obstiner à continuer, nous plaindre, sans nous questionner de la raison pour laquelle nous attirons les mêmes types d’événements (il y a dans la répétition, bien souvent, la mise en action d’une ou de plusieurs croyances limitantes). Cela peut nous mettre dans des états de manque, de peur, de fragilité, de doutes, et d’émotions extrêmes. Sans parler de l’auto-sabotage que nous entretenons en continuant à nourrir ces croyances.

Les croyances les plus répandues

Voici une liste non exhaustive des croyances les plus répandues :

  • La vie est dure.
  • On ne peut pas tout avoir dans la vie.
  • Pour être aimé, je dois faire plaisir et donner aux autres.
  • Il faut travailler fort pour y arriver.
  • Il faut trimer pour réussir.
  • Travailler à la sueur de son front.
  • Je suis trop vieux ou trop vieille pour apprendre.
  • Je ne suis pas digne d’y arriver.
  • Le succès monte à la tête.
  • Je n’ai pas le droit à l’erreur.
  • Se tromper c’est un échec.
  • Le bonheur n’est pas à portée de main.
  • Je n’y arriverai jamais.
  • Si je suis riche, je vais être snob et je vais attraper la grosse tête.
  • L’argent c’est sale.
  • L’argent ne pousse pas dans les arbres.
  • Le temps, c’est de l’argent.
  • Je n’ai pas le droit à l’erreur.
  • C’est trop beau pour être vrai !

Je ne vous apprends rien : plus vous allez dire, répéter ces phrases et plus vous allez y croire.

Exemples de croyances positives 🙂

  • Tout est expérience.
  • Le bonheur ne dépend que de moi.
  • La perfection n’existe pas.
  • La vie mérite d’être vécue.
  • Les échecs sont des étapes du succès.
  • Le succès est synonyme de travail.
  • Tout ce que nous avons aujourd’hui, nous l’avons espéré un jour.
  • Tout est éphémère.
  • On est ce que l’on fait.
  • Le bonheur est dans l’action (et la décision).
  • Les jugements et critiques sont une perte de temps.
  • Ce que pensent les autres de moi n’a pas d’influence sur ma vie.
  • On peut rendre le monde meilleur.
  • La bienveillance et l’empathie sont des forces.
  • Nous avons plusieurs intelligences, talents et forces et notre cerveau est évolutif.
  • Nos pensées influencent nos actes.
  • Le résultat de nos actions n’est souvent pas immédiat.
  • Dire «non» est une façon d’avancer ensemble.
  • Dire «oui» est un mot de passe pour de nouvelles expériences.
  • Nos faiblesses nous rapprochent des autres.
  • Donner l’exemple vaut mille mots.
  • Le passé ne dicte pas le futur.

Le patch logique pour connaître vos croyances limitantes et les transformer

L’idée ici est d’appliquer un patch logique à vos croyances limitantes afin qu’elles répondent mieux à ce que vous voulez vraiment.

Le patch logique a pour but de s’appuyer sur des expériences et des faits rationnels afin de prouver par A + B que votre croyance est erronée et qu’une mise à jour s’impose ! Ainsi, vous pouvez terrasser vos croyances limitantes par la logique !

  • Étape 1 : Exprimez votre ressenti vis-à-vis de l’objectif que vous visez en l’imaginant déjà atteint

Exemple : « Je me sens merveilleusement bien et profondément fier maintenant que mon activité me rapporte 4000€ par mois en y passant plus que 20h par semaine. »

  • Étape 2 : Exprimez votre passion

Exemple : « Ma passion, c’est de créer et de développer de nouvelles choses qui me tiennent à cœur, et de les proposer à des personnes pour les aider. »

  • Étape 3 : Énoncez la ou les croyances limitantes qui vous empêchent d’exprimer pleinement cette passion et d’atteindre vos objectifs

Exemple : « Le contexte économique est si tendu qu’il est extrêmement difficile de tirer son épingle du jeu » ; « Je ne mérite probablement pas plus qu’un autre de réussir » ; « J’ai peur de la réaction de mes proches en cas d’échec ».

  • Étape 4 : Exprimez l’inverse de vos croyances limitantes

Exemple : « De nombreuses personnes réussissent dans ce contexte économique » ; « Il n’y a aucune raison que je ne réussisse pas avec mon envie de réussir et ma capacité à agir » ; « Mes proches m’aiment aussi bien dans la réussite que dans l’échec » ou « Peu importe ce que pensent les autres, je souhaite tenter ma chance et tout donner pour réaliser mes rêves ».

  • Étape 5 : Énoncez ce qui vous comble le plus dans la vie

Exemple : « Je me sens comblé en pensant à mes entreprises florissantes » ; « Je me sens comblé à l’idée d’essayer et d’agir en direction de mes rêves » ; « Je me sens comblé quand je pense aux personnes que je rencontre dans mes activités professionnelles ».

  • Étape 6 : Énoncez une série de faits indiscutables à l’appui de votre objectif

Exemple : « Je connais des personnes qui en partant de rien ont monté de très belles entreprises » ; « Mes proches m’ont déjà soutenu dans les épreuves difficiles et il n’y a aucune raison qu’ils ne recommencent pas » ; « J’ai déjà prouvé que je suis un battant en gagnant telle compétition, en réussissant tel concours, en réalisant tel projet, etc. »

Toutes ces étapes permettent de construire un scénario logique pour construire de nouvelles croyances. Créez un nouveau scénario logique à partir du modèle : « Si (votre passion)… et que (faits indiscutables, ce qui vous comble)… alors, il est logique de penser que… ».

Votre patch se compose donc des éléments suivants :

« Si (passion) ma passion est de créer un business rentable dans le tourisme des petits villages français… »

« Et que je me sens comblé à l’idée de développer une entreprise… »

« Et que je me sens comblé à l’idée d’essayer et d’agir en direction de mes rêves… »

« Et que je connais des personnes qui en partant de rien ont monté de très belles entreprises… »

« Et que j’ai déjà prouvé que je suis un battant en gagnant telle compétition, en réussissant tel concours, en réalisant tel projet… »

« Alors, il est logique de penser que je suis tout à fait capable de créer ce business rentable avec les moyens dont je dispose et quel que soit le contexte économique actuel. »

Le patch logique vous permet de mettre à jour les croyances limitantes que vous avez par rapport à vos objectifs et de les remplacer par de meilleures. Vous pouvez mettre autant de « Et » que vous le souhaitez du moment que cela apporte un élément positif dans votre scénario.

Ayez en tête de toujours faire cet exercice par rapport à un but précis. En prenant le temps de faire cet exercice par rapport à des objectifs différents, vous verrez différentes croyances limitantes émerger et vous pourrez alors faire de grands pas en avant.

Questionnez vos croyances limitantes

Une fois que vous aurez déterminé plusieurs de vos croyances par rapport à un ou plusieurs de vos projets, il est également important de les questionner afin de mieux les comprendre, et plus facilement s’en libérer.

Pour chacune de vos croyances, répondez aux questions suivantes :

  • De qui ai-je reçu cette croyance ? Mes parents ? Mes collègues ? Les médias ? L’école ? Ou est-ce que je l’ai créé moi-même ?
  • Dans quels types de comportements, de situations, cette croyance m’emmène-t-elle (notez au moins 5 raisons) ?
  • De quels types de situations cette croyance m’éloigne-t-elle (notez au moins 5 raisons) ?
  • Comment cette croyance me limite-t-elle ?
  • Par quelles nouvelles croyances puis-je remplacer ma croyance limitante, pour non plus me limiter dans mes projets, mais m’aider à agir ?
×

Panier