Le syndrome de l’objet brillant, vous connaissez ?

Je vous rassure tout de suite : non, ce n’est pas une grave pathologie ni une nouvelle maladie 😨.

Pour autant, ce syndrome impacte réellement notre capacité à aller jusqu’au bout de nos plus beaux projets.

Avez-vous tendance à vous éparpiller ?

À courir, encore et encore, à l’affût de LA meilleure idée ?

Et une fois l’idée trouvée, à chercher, encore et toujours d’autres alternatives ?

« On ne sait jamais, je suis peut-être passée à côté de quelque chose ! » 😜

À multiplier les objectifs, les envies, les projets en finissant par ne jamais aller au bout d’une seule chose ?

À enchaîner les formations, collectionner les outils, sans pour autant concrétiser quoi que ce soit ?

Oui ?

Et bien plus de doute, vous faites face au syndrome de l’objet brillant

Heureusement, pas de fatalité ! Il est tout à fait possible de l’appréhender et de s’en détacher…

Pour enfin passer à l’action et avancer dans votre projet de reconversion ou de lancement d’activité.

Adepte de Pinterest ?

Epinglez-moi 😏

Le syndrome de l’objet brillant... c’est quoi au juste ?

Le syndrome de l’objet brillant, c’est tout simplement la tendance à être attiré par la nouveauté, en permanence.

Qu’il s’agisse d’objet, d’outil, de connaissance… on préfère délaisser ce que l’on a déjà ou l’objectif qu’on s’était fixé, pour en suivre un nouveau. 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une création d’activité, cela peut se traduire de différentes manières :

  • Vous multipliez les listes d’idées ou de projets mais vous n’en menez jamais une à terme
  • Vous ne cessez de vous informer, de dévorer des blogs, livres, podcasts, sans pour autant passer à l’action
  • Vous multipliez les formations sans jamais aller au bout 
  • Vous avez l’impression que vous devez absolument tester toutes les nouveautés et qu’elles seront la clé de votre réussite.

Ça vous parle ?

Alors restez avec moi car j’ai réuni 4 clés pour en finir avec le syndrome de l’objet brillant.

4 clés pour en finir avec le syndrome de l’objet brillant

Travailler sur ses croyances limitantes

Ce besoin de réassurance, que vous venez combler en vous formant en permanence, en retardant le moment où vous allez vous lancer, prend racine en premier lieu dans vos croyances limitantes.

Il est notamment lié à votre peur profonde de l’échec, du jugement des autres et à un bon gros syndrome de l’imposteur aussi. 

Aussi, posez-vous en premier lieu la question suivante : “Qu’est-ce qui aujourd’hui me retient de me lancer ?

Et à chaque bonne (ou mauvaise !) raison que vous allez vous donner, opposez une réponse objective. 

Par exemple :

Je ne me lance pas car je ne suis pas légitime. Au lieu de rester avec cette fatalité sur les bras, demandez-vous plutôt : “Quelle petite action puis-je engager dès aujourd’hui pour mettre en pratique mes connaissances et me sentir rassurée sur mes compétences ?”

Renouer avec son pourquoi et sa nature profonde

Le pourquoi et l’Essence sont deux éléments clés d’une reconversion épanouie.

Et un vrai barrage au syndrome de l’objet brillant 😉.

Lorsque l’on renoue avec son pourquoi, c’est-à-dire avec sa motivation profonde à initier un changement, on retrouve également sa vraie nature (son Essence) et sa légitimité.

Parce que vous vous rappelez alors qu’il y a une vraie bonne raison à votre changement de voie et à votre volonté d’agir.

La question à se poser dès lors est très simple (à choisir selon votre situation) : 

  • “Pourquoi souhaitez-vous changer de vie ?” 
  • “Pourquoi souhaitez-vous vous reconvertir ?” 
  • “Pourquoi souhaitez-vous lancer cette activité spécifique ?”

Revenez à vos fondamentaux : vos priorités.

Au lieu de céder aux sirènes de la nouveauté, et de chercher constamment une réponse à l’extérieur de vous, recentrez-vous sur vous : vos besoins, vos aspirations profondes, vos valeurs, vos forces, et tout ce qui vous rend unique.

Et rappelez-vous que vous avez déjà TOUT en vous pour réussir.

✨ Vous êtes parfaite telle que vous êtes (oui vraiment !) ✨

Il vous suffit d’être vous, tout simplement, et d’oser exprimer qui vous êtes.

Contrer le syndrome de l’objet brillant en testant

Tester et agir. Les deux meilleurs amis d’un changement de vie réussi.

Ça sonne comme une publicité ?

Et pourtant, je peux vous assurer qu’il n’y a pas de meilleure façon de faire.

Car c’est en agissant que l’on apprend et que l’on consolide une expérience qui va nous permettre de nous sentir plus légitime et plus armé. 

N’ayez pas peur de tester, de vous tromper, de revenir sur vos pas, d’explorer des chemins qui vous semblaient impossibles. 

Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il faut s’éparpiller, bien au contraire !

Faites un choix et développez un plan de route précis pour atteindre votre objectif : là est la clé de votre réussite.

Et rappelez-vous simplement que rien n’est immuable…

Et que si vous sentez au fond de vous que vous n’êtes peut-être pas sur la bonne route, faites confiance à votre intuition et autorisez-vous à prendre du recul, voire même à bifurquer.

Visualiser

Sortir du fantasme et de la peur d’échouer, c’est aussi être capable de voir ce qui sera, plutôt que ce que l’on n’a pas encore.

Au lieu de se dire “je n’ai pas ceci, je ne suis pas capable de cela”, faites l’exercice inverse.

Imaginez-vous là où vous souhaitez être.

Comment allez-vous vous sentir, comment allez-vous vivre, à quoi va ressembler votre quotidien, votre confiance, votre vie personnelle ?

Vous serez alors dans un schéma de pensée positive qui vous aidera à agir plutôt qu’à rester bloquée dans vos peurs et croyances limitantes.

La course à la nouveauté : un processus normal

Je tiens tout de même à vous rassurer en vous disant que le syndrome de l’objet brillant est un phénomène très courant quand on se lance dans une reconversion professionnelle ou que l’on souhaite créer son activité. 

Il n’est pas simple en effet de sauter dans l’inconnu.

La recherche d’un cadre, d’une garantie de ne pas se tromper, est naturelle.

Sans compter la crainte de ne pas être à la hauteur ou de passer à côté de quelque chose. 

Le petit mot de la psy (😜) :

Succomber au syndrome de l’objet brillant c’est rechercher une forme de sécurité. S’éparpiller et papillonner d’idée en idée, c’est aussi choisir (consciemment ou non) de ne pas se jeter à l’eau, de ne pas aller jusqu’au bout du processus. C’est finalement conserver l’illusion de sa toute puissance (je ne choisis pas, comme ça j’ai l’illusion de conserver le contrôle sur ma situation, mon environnement). Ça vous parle 😉 ?

Si par dessus le marché, vous avez un profil de slasheuse ou de multipotentielle, alors là, vous êtes encore plus sensible au syndrome de l’objet brillant. Car penser en arborescence et chercher à assouvir votre soif de nouveauté est une constituante clé de votre fonctionnement. 

Le problème majeur de l’objet brillant

Finalement, tout cela ne serait pas bien grave si ça ne vous empêchait pas d’agir !

Car malheureusement, en sautant d’une idée ou d’un objectif à l’autre, vous vous laissez peu de chances d’aller au bout d’un projet, et de concentrer vos efforts sur les actions efficaces. 

Et cela n’impacte pas uniquement vos résultats ou la réussite de votre reconversion, mais aussi : 

  • Votre confiance en vous
  • Votre propre sentiment d’échec (et de culpabilité)
  • Votre humeur (car la frustration est grande)
  • Votre estime de vous

Quand je vous dis qu’il est important d’aller au bout des choses…

Un pas après l’autre, montez l’escalier marche après marche, étape par étape, et vous parviendrez à mener à bien vos projets 💪!

J’espère que ces quelques clés vous aideront à mieux apprivoiser votre syndrome de l’objet brillant et à le dépasser.

Et si vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous guider 😉.

Articles sur la même thématique

Envie d'aller plus loin ?

L’agenda CréAnVie vous aide à :

  • définir et spécifier vos objectifs,
  • identifier vos points-forts, vos atouts mais aussi vos obstacles et points de progrès,
  • identifier vos ressources, vos talents, vos valeurs, votre potentiel,
  • vous reconnecter avec qui vous êtes vraiment,
  • reprendre le contrôle de votre vie,
  • retrouver l’énergie et la motivation,
  • mettre en place un plan d’action et obtenir les résultats que vous méritez.