A première vue, la peur de réussir semble contre intuitive.

Qui diable aurait peur d’avoir du succès dans ce qu’il entreprend et tout réussir dans sa vie 🧐?

La réponse va vous paraître surprenante mais… beaucoup de monde !

C’est une peur taboue. Et les personnes qui en sont victimes restent souvent silencieuses.

Si vous en parlez…

  • Au mieux, vous ferez face à de l’incompréhension : « Peur de réussir ? Mais qu’est-ce que tu racontes ? ».
  • Au pire, vous tomberez sur des personnes qui vous prendront pour une folle.

Rassurez-vous, c’est une peur commune et répandue.

Dans cet article, vous verrez ce que cache la peur de réussir…

Et surtout comment la surmonter pour avancer sereinement vers le succès 💪 !

Que cache vraiment la peur de réussir ?

Si on prend le temps de décomposer la peur de réussir, on s’aperçoit qu’il s’agit simplement d’une combinaison d’autres peurs :

  • La peur du changement que cela implique
  • La peur d’être soudainement sur le devant de la scène
  • La peur de décevoir en faisant moins bien par la suite

1) La peur du changement

Réussir (un business par exemple), c’est changer.

C’est créer une nouvelle routine. Interagir avec de nouvelles personnes. Avoir de nouvelles responsabilités.

 😱 Ce changement peut faire peur. Il implique de trouver de nouveaux repères.

Vous devez sortir de votre zone de confort et vous découvrir dans des situations dont vous n’avez pas encore l’habitude.

2) La peur d’être mis en avant

Si vous avez peu confiance en vous, cette peur est généralement la plus présente.

Avoir du succès signifie avoir plus de clients, plus de personnes qui comptent sur vous pour les aider.

👀 Vous êtes sur le devant de la scène : celle dont on attend beaucoup.

Vous êtes à la fois la personne qu’on admire, mais aussi qu’on envie…

Bref, vous ne laissez pas indifférent 😉.

Cette position peut rapidement devenir stressante, surtout si le succès est venu « d’un coup » et que votre confiance en vous est faible.

3) La peur de décevoir

Réussir signifie d’une certaine façon bien faire les choses.

Vous apportez satisfaction : on aime ce que vous faites.

Ou tout simplement, on aime qui vous êtes.

Cette position devient d’autant plus stressante : les « autres » ont des attentes à votre égard.

Et souvent, on peut avoir la peur de décevoir. De faire moins bien. De ne plus être au niveau 😓.

Comme si la réussite était un « coup de chance » et que vous étiez incapable de tenir dans le temps.

Peut-être même que vous  connaissez bien le syndrome de l’imposteur (retrouvez un article à ce sujet ICI).

D’autres peurs peuvent être liées, mais on a déjà bien dégrossi le terrain.

Le plus important reste de comprendre que la peur de réussir en elle-même n’est que l’écho d’autres peurs plus profondes 🤯.

Comment se manifeste la peur de réussir au quotidien ?

On reconnaît la peur de réussir assez rapidement.

Elle se traduit à la fois par des actions quotidiennes, mais aussi par certaines pensées récurrentes.

Voici les plus significatives :

  • Quand vous entreprenez quelque chose, vous espérez au fond de vous que ça ne va pas marcher,
  • Vous procrastinez, vous avancez plus lentement que ce que vous pourriez faire (retrouvez un article sur la procrastination ICI)
  • Vous faites traîner des devis, des emails clients, vous êtes stressée à l’idée qu’on s’intéresse à votre activité,
  • Vous vous auto-sabotez et vous vous mettez des bâtons dans les roues pour éviter de « trop » progresser,
  • Vous êtes discrète sur votre activité. Vous ne voulez pas en parler, vous limitez les possibilités de vous promouvoir.

La peur de réussir peut prendre encore bien d’autres formes.

C’est globalement tout ce qui va vous ralentir dans votre progression.

Parfois, ces comportements sont inconscients.

Vous devez dès maintenant analyser vos façons d’agir et de penser pour mettre le doigt sur ce qu’il faut changer.

Comment surmonter la peur de réussir ?

Vous devez travailler 3 leviers fondamentaux :

  • Le lâcher prise
  • La confiance en soi
  • Le syndrome de l’imposteur

1) Le lâcher prise

Je suis sûre que vous connaissez des personnes qui ont une fâcheuse tendance à vivre les évènements dans leur tête plutôt qu’en vrai.

Elles font tout le film à l’avance, comme si la façon dont elles s’imaginent les choses étaient la seule issue possible.

C’est d’autant plus embêtant quand ce scénario est pessimiste et négatif 🥺.

Si vous avez trop tendance à anticiper les évènements, je vous invite à lâcher prise et à faire confiance à la vie.

Inutile d’imaginer TOUT ce qui se passera à l’avance si le succès frappe à votre porte.

Parce que votre regard sur les choses va changer, VOUS allez changer.

Tout le piège est là : vous anticiper votre future vie en prenant comme point de départ votre façon de penser actuelle 🙃.

Alors qu’elle aura bien changer le jour où la réussite vous sourira 😉.

Adoptez la philosophie du Taoïsme : lâchez prise, restez dans le moment présent, ne forcez rien, et saisissez les opportunités lorsqu’elles se présentent 🤩.

2) La confiance en soi

La peur de réussir est souvent liée au manque de confiance en soi.

Comme si vous n’aviez pas le droit au succès 😠.

Comme si vous étiez incapable de faire face aux nouveaux challenges qui se présentent à vous.

Gagner confiance en soi, c’est croire en vos capacités de faire les choses bien.

Et donc d’affronter les situations plus sereinement.

Sans partir défaitiste. Sans vous dire que vous n’arriverez pas à vous adapter.

👉 Alors voici un exercice simple et rapide de confiance en soi :

Prenez une feuille et faites 3 colonnes.

  • Notez les compliments qu’on vous a déjà fait dans la 1ère colonne
  • Notez vos qualités dans la 2ème
  • Notez vos réussites dans la vie (diplômes, talents, vie personnelle…) dans la 3ème.

Complétez ces 3 colonnes au maximum et conservez bien précieusement cette feuille. Lisez-la quotidiennement.

Vous aiderez votre cerveau à rester positif et à vous rappeler votre richesse intérieure lorsque vous en douterez.

3) Le syndrome de l'imposteur

Pour vaincre la peur de réussir, vous devez vaincre le syndrome de l’imposteur.

👀 Ce fameux syndrome qui vous laisse penser que vous n’êtes pas légitime pour aider une personne ou faire quelque chose.

Dites-vous bien qu’à partir du moment où les gens apprécient votre travail, c’est que vous devenez utile. Et donc vous êtes légitime.

Peu importe les diplômes ou l’expérience. Ce qui compte le plus, c’est d’avancer avec sincérité et avec le cœur 😍.

Je vous invite donc à noter tous les retours positifs que vous avez sur votre travail pour vous rappeler votre légitimité.  

Si vous débutez, n’oubliez pas que la perfection n’existe pas 😉.

Vous avez déjà consommé des produits imparfaits. Ça ne veut pas dire qu’ils ne vous ont jamais servi.

C’est pareil avec votre travail.

Ne cherchez pas à être la meilleure. Faites avant tout votre travail avec authenticité et passion.

 

En conclusion

La peur de réussir est une peur bien plus courante que ce que l’on croit.

On a vu dans cet article que plusieurs peurs viennent se télescoper (ce qui ne facilite pas les choses 😂).

Si vous les avez identifié, vous savez maintenant sur quels leviers travailler : le lâcher prise, la confiance en soi et le syndrome de l’imposteur.

N’oubliez jamais que le plus grand obstacle à votre réussite, c’est vous-même.

Alors commencez un travail de développement personnel, mettez vos craintes de côté et savourez enfin le succès que vous méritez 🥳 !

Articles sur la même thématique

Cet article vous a plu ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😏!