L’idée trotte dans votre tête depuis un moment. Vous avez envie de tout plaquer pour vous reconvertir et repartir à 0.

Oui mais voilà : les semaines défilent et vous ne passez pas à l’action.

La raison principale ? La peur.

C’est tout à fait légitime de se sentir anxieuse à l’idée de chambouler complètement un quotidien dans lequel vous aviez pris vos repères.

Mais si vous ne sautez jamais le pas, personne ne le fera pour vous.

Dans cet article, je vous propose de mettre en lumière les 4 grandes peurs principales qui surviennent lors d’une reconversion, avec des astuces pour les surmonter définitivement !

A la fin de votre lecture, vous pourrez déjà commencer la reconversion de votre état d’esprit 😉.

Adepte de Pinterest ? Epinglez-moi 😏

1. La peur de l’inconnu

C’est probablement une des peurs les plus présentes au moment de se reconvertir.

Vous quittez une situation que vous connaissez bien (entourage, routine, tâches à faire, compétences…) pour vous lancer dans une activité nouvelle et peut-être totalement inconnue pour vous à l’heure actuelle.

Face à cet inconnu, des questions inévitables se posent :

  • Est-ce que je vais aimer ce nouveau travail ?
  • Que va penser mon entourage ?
  • Qu’est-ce que ça va changer socialement pour moi ?
  • Est-ce que je vais être gagnante au change ?
  • Et si je me trompais ?

Les zones d’ombre ne vous aident pas à prendre votre décision rapidement.

Le meilleur moyen de vous rassurer est donc de vous renseigner au maximum sur le nouveau métier visé, les revenus espérés et le style de vie qui en découle.

Plus l’inconnu deviendra connu, moins vous aurez peur !

2. La peur d'échouer

On ne peut pas dissocier la reconversion professionnelle de la confiance en soi.

Parce qu’une reconversion nécessite de croire en vous, croire en votre capacité de réussir ce changement et de vous épanouir.

Évidemment, cette confiance n’est pas innée pour tout le monde et surtout elle se gagne aussi dans le temps.

Sans doute qu’aujourd’hui, votre esprit est parasité par la peur d’échouer.

La peur du regard des autres si votre projet de reconversion ne se passait pas comme prévu.

La peur de votre propre jugement envers vous-même.

Rassurez-vous, c’est normal.

Je vous propose un petit exercice tout simple pour vous motiver à surmonter cette peur :

Imaginez le scénario catastrophe. Celui que vous appréhendez le plus. Vous y êtes ?

Bien.

Maintenant réfléchissez aux leviers que vous pourriez activer pour changer la situation :

  • Qui pourrait vous aider ?
  • Que pourriez-vous faire temporairement le temps de rectifier le tir ?
  • Quelles ressources pourriez-vous utiliser pour vous aider ?
  • Quelle aides pourriez-vous solliciter en cas de passage difficile ?
  • Quelles seraient vos autres possibilités professionnelles en cas d’échec ?

Le simple fait de prévoir en amont des solutions au scénario qui vous fait peur aide grandement !

Et vous voulez la meilleure dans tout ça ? Le scénario 100% catastrophe n’a jamais lieu 😀.

3. La peur de se tromper

Une reconversion est un processus parfois lourd, aussi bien dans la vie concrète que psychologiquement.

Il faut changer ses habitudes, prendre ses repères dans son nouveau travail et tout reconstruire.

Une des peurs prédominantes au moment de franchir le pas est de savoir si on fait le bon choix.

Vous vous demandez si c’est ce que vous voulez vraiment faire, si vous allez aimer votre nouveau travail.

En fait, votre peur profonde à travers ces réflexions, c’est celle du regret.

Vous avez peur de regretter votre décision, parce que vous savez que le retour en arrière est impossible.

J’ai une question simple à vous poser pour vous aider à surmonter cette peur :

  • Si aujourd’hui vous ne vous sentez pas bien dans votre travail, pourquoi regretter le choix d’essayer quelque chose de nouveau ?

Et si vous finissez par réaliser que votre reconversion n’était pas la bonne… ce n’est pas grave, vous n’êtes pas mariée à vie avec votre nouveau travail !

Il vaut mieux vivre avec les remords de s’être planté en ayant essayé plutôt que les regrets de ne jamais avoir rien fait 😉.

Steve Jobs, dans son discours à Standford en 2005 disait :

« Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire ».

Tout est dit !

4. La peur financière

Lors de votre reconversion, la période de transition peut s’avérer difficile financièrement parlant.

Peut-être que le poste convoité est moins lucratif.

Peut-être que vous devez d’abord suivre une formation avant de travailler dans votre nouveau job.

Et si vous lancez votre activité, peut-être avez-vous peur de ne pas gagner suffisamment au départ pour subvenir à vos besoins.

Ces craintes sont légitimes, d’autant plus si vous avez une famille à nourrir.

Mais rassurez-vous : vous n’êtes pas sans rien !

En aucun cas vous devriez mettre de côté votre épanouissement professionnel à cause d’une (hypothétique) période de transition plus difficile.

Si c’est cette peur qui vous freine, alors voici le plan d’action pour la surmonter :

  1. Définissez clairement vos besoins financiers mensuels. De combien avez-vous besoin chaque mois pour vivre ? Cela vous permettra d’établir votre premier objectif financier.
  2. Maintenant, essayez de supprimer les dépenses dispensables pendant votre reconversion, afin de réduire la pression financière que vous pourriez subir. Des abonnements non nécessaires, réduire le budget loisirs, etc.
  3. Prévoyez un plan d’action en cas de difficulté : est-ce que votre entourage pourrait vous aider ? Pourriez-vous obtenir des aides de l’état (indemnisations, allocations, primes…) ?  Pourriez-vous faire un mi-temps à côté ? Posez toutes les solutions possibles.

Le simple fait de réfléchir à ces questions de façon méthodique et rationnelle vous permettra de vous préparer, de vous rassurer et de mieux gérer la transition !

En conclusion

La reconversion fait peur et c’est normal.

Pour autant, vous devez au maximum essayer de la voir sous son angle positif : c’est un nouveau départ, une nouvelle chance pour vous de devenir une personne qui vous ressemble plus.

Votre pire ennemi, comme souvent, c’est vous.

Si vous surmonter ces 4 peurs et que vous vous faites confiance, votre reconversion ne peut-être qu’un succès !

Articles sur la même thématique

L’accompagnement Brill’Essence :

Un programme ciblé et un accompagnement main dans la main 100% personnalisé pour enfin trouver LE projet professionnel qui vous fait vibrer.

A la fin de cet accompagnement vous avez :

  • Clarifié votre vision et trouvé votre projet professionnel qui vous correspond à 100%.
  • Gagné en assurance en prenant conscience de vos forces et de vos capacités.
  • Retrouvé du sens dans ce que vous faites et pourquoi vous le faites.
  • Une direction claire du chemin à parcourir. Vos décisions et actions sont enfin alignées à vos valeurs, vos besoins, et votre personnalité.
  • Mis en place une organisation à court, moyen et long terme avec un plan d’action concret et pertinent.
  • Retrouvé du plaisir au travail. Vous pouvez façonner un quotidien qui vous ressemble.
  • Trouvé l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Vous avez défini un projet professionnel qui a du sens ET qui s’accorde avec vos besoins et aspirations de vie personnelle.

Cerise sur le gâteau : le programme est éligible au CPF 🤩!