Changer de métier, vous y songez ? Au fil de notre parcours de vie, les besoins évoluent, les envies changent, et il est possible que vous vous retrouviez aujourd’hui à un carrefour de votre carrière.

Steve Jobs avait une philosophie simple : votre travail occupe la majeure partie de votre vie. Vous devez donc choisir une activité qui vous rendra heureux. Si vous ne l’avez pas trouvée, cherchez encore 😂 !

Si aujourd’hui votre emploi est synonyme d’insatisfaction, alors il est peut-être temps de vous reconvertir.

Adepte de Pinterest ? Epinglez-moi 😏

3 signes qu’il est temps de vous reconvertir

1. Votre travail devient un enfer

Travailler n’est pas toujours une partie de plaisir (encore moins le lundi matin).

Mais si certaines incommodités se transforment en véritable stress et mal-être, alors attention danger. 

Voici quelques questions à vous poser pour faire un bilan de votre travail actuel :

  • Êtes-vous encore motivée par ce que vous faites ?
  • La charge de travail reste-t-elle acceptable ?
  • Votre job correspond-t-il à vos envies professionnelles ?
  • Trouvez-vous encore un sens dans votre boulot ?
  • Regrettez-vous votre choix ? 
  • Vous projetez-vous déjà dans un autre métier / poste ? 
  • Votre travail vous permet-il de vous rapprocher de votre grande vision, de vos aspirations profondes, de vos rêves ?

Ce petit bilan personnel devrait vous aider à vous situer dans votre vie professionnelle.

2. Votre corps vous dit non

Votre corps manifeste parfois des signaux clairs : insomnie, stress, angoisse, troubles digestifs…

Le mal-être au travail peut tout à fait devenir somatique et se ressentir dans le corps. Ces symptômes sont à prendre très au sérieux.

Ils vous indiquent que quelque chose ne va pas et qu’il serait peut-être temps de songer à prendre soin de vous…

Et pourquoi pas : réfléchir à une reconversion.

La pente vers le burn-out peut être sacrément glissante.

D’ailleurs il n’y a pas que le burn-out qui peut pointer le bout de son nez.

Voici un très rapide tour d’horizon des 3 grands maux lié au travail :

  • Le burn-out fait suite à un épuisement professionnel lié à une charge de travail importante. Il déclenche souvent un stress chronique et plusieurs autres symptômes.
  • Le bore-out n’est autre que l’ennui au travail. Les conséquences sont tout aussi difficiles à vire que le burn-out avec notamment un syndrome dépressif qui peut très vite s’installer.
  • Le brown-out est lié à une profonde perte de sens au travail : perte de motivation, désinvestissement, lassitude, sentiment de ne pas être à sa place et fort besoin de passer à autre chose.

3. Votre petite voix intérieure vous dit de partir

« Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition : l’un et l’autre savent ce que vous voulez devenir. Le reste est secondaire.» Steve Jobs (oui, c’est l’homme de l’article 😄 !)

Parfois, votre désir de reconversion est inexplicable.

C’est une envie que vous ressentez au plus profond de vous sans trop comprendre ce qui se joue.

Comme si vous aviez conscience de ne pas être à votre place aujourd’hui.

N’ayez pas peur d’écouter votre instinct.

Mieux vaut vivre avec les regrets d’avoir fait un mauvais choix que les remords de n’avoir jamais rien tenté.

Qui plus est, il n’y a pas de mauvais choix : si vous prenez la décision de tout quitter pour vous lancer dans une reconversion, c’est forcément LA bonne décision puisque vous aurez su écouter votre intuition.

Quel que soit le chemin que vous allez parcourir pour trouver VOTRE projet, vous serez sorti de votre zone de confort… et aurez donc beaucoup évolué 💪 !

Comment entamer une reconversion ?

C’est décidé : vous voulez changer de travail. Félicitations !

Vous vous demandez sans doute à présent comment faire. 

Et face à l’ampleur de la tâche, difficile de savoir par quoi commencer 😱.

Voici quelques pistes pour vous aider.

Avoir un plan en tête clair

Pour limiter le stress lié à la reconversion, il est important d’être prévoyant.

L’idéal est de construire un plan d’action qui vous donnera la route à suivre pour les prochaines semaines.

Voici quelques questions pour vous aider (je pars du principe que vous avez déjà fait cet immense travail de connaissance de soi qui vous a amené à découvrir VOTRE projet professionnel de cœur, celui qui vous fait vraiment vibrer) :

  • Quel métier visez-vous spécifiquement ?
  • Quels organismes comptez-vous contacter ?
  • Comment allez-vous gérer la période de transition ?
  • En cas de démission, avez-vous de quoi tenir financièrement ? Si non, que pouvez-vous faire pour trouver le bon équilibre ?

Plus vous anticipez ce genre d’éléments, plus vous abordez votre reconversion avec sérénité.

Bien connaître votre futur métier

La reconversion est un processus lourd.

Vous devez démissionner, régler un bon nombre de formalités administratives et vous former pour votre nouveau départ.

C’est un engagement de ressources temporelles, financières et psychologiques conséquent.

Avant de vous lancer, assurez-vous que votre nouvel objectif ne soit pas basé sur une idéalisation du métier.

  • Quel sera votre nouveau quotidien ?
  • Ce quotidien vous ressemble-t-il ?
  • Ce nouveau quotidien vous permet-il de vous rapprocher de votre grande vision, de vos rêves, de vos aspirations profondes ?
  • Ce quotidien est-il compatible avec le nouvel équilibre que vous souhaitez donner à votre vie (équilibre vie pro-vie perso notamment) ?
  • Avec quel type de personnes travaillerez-vous ?
  • Quelle sera votre nouvelle charge de travail ?
  • Ce travail vous permettra-t-il d’évoluer, d’apprendre, de vous surpasser ?
  • Sentez-vous cette petite flamme s’allumer dans votre vendre, dans vos tripes, lorsque vous songez à ce nouveau quotidien : cela vous met-il profondément en joie ?

Prenez le temps de répondre à ces questions.

Entamer une reconversion : s’entourer des bonnes personnes

Votre reconversion est un changement majeur dans votre vie. 

Savoir vous entourer des bonnes personnes est important (aussi bien personnellement que professionnellement).

N’hésitez pas à écarter temporairement les proches qui seraient hostiles à votre choix, afin d’évoluer sereinement.

Profitez des différents organismes qui peuvent vous apporter du soutien informatif, éducatif et financier.

Faites vous accompagner par un coach compétent (moi par exemple 😄… pour découvrir mon programme d’accompagnement reconversion, c’est par ici).

Mettez toutes les chances de votre côté en contactant des personnes qui pourraient vous aider à trouver votre premier poste dans votre nouveau métier.

L’importance du réseau n’est plus à démontrer !

Faites-vous confiance

Par expérience, je sais qu’on ne regrette jamais les folies.

Si aujourd’hui vous avez une envie forte de changer de métier, alors écoutez votre cœur.

Il n’y a rien de pire que de vivre avec des remords. 

Et n’oubliez pas que rien n’est figé. Si votre reconversion ne se passe pas comme espéré, vous trouverez toujours un autre moyen de rebondir.

Croyez-en vous et écoutez votre petite voix intérieure.

Elle sait ce qui est bon pour vous (je sais, je suis très branchée « intuition » 😉).

Articles sur la même thématique

Envie d'aller plus loin ?

L’agenda CréAnVie vous aide à :

  • définir et spécifier vos objectifs,
  • identifier vos points-forts, vos atouts mais aussi vos obstacles et points de progrès,
  • identifier vos ressources, vos talents, vos valeurs, votre potentiel,
  • vous reconnecter avec qui vous êtes vraiment,
  • reprendre le contrôle de votre vie,
  • retrouver l’énergie et la motivation,
  • mettre en place un plan d’action et obtenir les résultats que vous méritez.