Vous décidez de faire le grand saut : tout plaquer et changer de métier 😮.

La reconversion peut-être tout aussi excitante qu’inquiétante.

D’un côté, vous percevez toutes les nouvelles opportunités qui s’ouvrent à vous.

Et de l’autre, vous êtes stressée pour votre avenir : que choisir ? Vais-je réussir ? Comment assurer mes arrières financièrement ?

Tout se bouscule dans votre tête. Rassurez-vous : c’est normal 😉.

Dans cet article, je vous propose de découvrir les 4 prérequis d’une reconversion réussie.

Je vous conseille vivement de toutes les considérer sérieusement.

Ils jouent un rôle majeur dans votre processus de reconversion, et les suivre vous aidera à affronter cette période d’incertitude plus sereinement !

Prérequis 1 – Apprendre à se connaître… pour de bon

Vous devez considérer votre désir de reconversion comme un signal fort.

Votre envie de changer de travail signifie que vous ne vous sentez pas / plus à votre place.

Peut-être que votre métier actuel a révélé en vous des aspects de votre personnalité et de vos désirs profonds que vous ignoriez jusqu’ici.

  • Vous réalisez qu’obéir à un patron n’est pas fait pour vous,
  • Vous réalisez que vous avez besoin d’un job avec plus de liberté,
  • Vous réalisez que vous aimeriez un travail qui rapporte plus…

Les raisons qui vous poussent à vous reconvertir peuvent être multiples.

Et avant de vous jeter corps et âme dans une recherche internet pour trouver le futur job de vos rêves, vous devez apprendre à vous connaître.

Concrètement ?

Prenez une feuille et décrivez à quoi ressemble le job de vos rêves.

Détaillez au maximum :

  • Quel secteur d’activité ?
  • Quels horaires ?
  • Quelle organisation de travail ?
  • Quel emplacement géographique ?
  • Quels revenus ?
  • Que vous apporte-t-il au quotidien ?
  • Comment percevez-vous votre futur travail ?
  • Etc…

Faites une petite fiche du job parfait et détaillez-là au maximum.

Cette description vous servira de phare pour vous aider à orienter votre recherche.

La clé d’une reconversion réussie, c’est d’être soi-même le point de départ 🧐.

Partez de vous, de ce dont vous avez envie, pour ensuite trouver le domaine au plus proche de vos besoins et aspirations profondes.

Prérequis 2 – Ménagez-vous

Entre les réflexions incessantes, les craintes, les démarches et les recherches, la reconversion peut vite devenir une période épuisante.

Pour réussir votre reconversion, vous devez absolument vous ménager.

Concrètement, cela signifie de mettre en place une organisation au top pour attaquer au mieux cette transition de vie.

Faites une liste des tâches, priorisez, organisez vos recherches pendant des périodes données.

Faites aussi des pauses et profitez de votre famille, votre conjoint ou prenez du temps pour vous.

C’est important de libérer de la charge mentale pour laisser mûrir vos réflexions et revenir plus sereinement sur votre projet de reconversion.

Evitez les nuits blanches, les journées de 12h et faites des pauses régulières.

La reconversion est un processus qui peut durer un certain temps, prenez-le comme un marathon et non un sprint.

Prérequis 3 – Prévoyez un peu d’argent de côté

Pour aborder cette période plus sereinement et ne pas tomber dans l’urgence, construire un matelas financier de sécurité reste la meilleure solution.

Si vous êtes encore en poste et que vous avez une petite épargne, essayez de tenir quelques mois et mettez un maximum d’argent de côté.

Si vous avez déjà une épargne qui vous permet de subvenir à vos besoins pendant les prochains mois, essayez de limiter au maximum vos dépenses pour la garder le plus longtemps possible.

Vous pouvez aussi regarder du côté des aides de l’Etat afin d’obtenir des compléments qui peuvent s’avérer précieux.

Retenez : plus vous serez sereine financièrement pendant votre transition, plus vous aurez le temps de vous renseigner et d’agir rationnellement plutôt que sous l’urgence.

C’est capital pour éviter de choisir un nouveau métier « par défaut », ou qui ne correspond pas forcément à ce que vous vouliez vraiment.

Prérequis 4 – Entourez-vous des bonnes personnes

La reconversion professionnelle est une période angoissante. Et il n’y a rien de pire qu’un environnement stressant.

Si votre entourage ne vous soutient pas dans votre décision, prenez un peu de distance dans la mesure du possible.

Vous devez être dans un état émotionnel serein pour avoir les idées au clair.

C’est votre vie. Vos choix. Votre avenir.

Bien que certains conseils peuvent vous aider, vous ne devez pas agir pour « faire plaisir » à vos proches.

Pensez à vous.

C’est vous qui vous retrouverez au quotidien dans votre futur métier : il doit donc vous plaire avant tout.

Si possible essayez de vous rapprocher de personnes dans la même situation que vous.

Vous pourrez partager la même dynamique et des astuces pour vous entraider.

Si vous êtes obligée de fréquenter quotidiennement votre entourage et que vous ne vous sentez pas soutenu, exprimez clairement votre besoin de réflexion et de calme pour limiter les tensions.

En conclusion

On a vu ensemble les 4 étapes fondamentales d’une reconversion réussie : vous connaître, vous ménager, vous protéger financièrement et vous entourer au mieux.

Je sais que ce n’est pas facile mais je vous rassure, c’est une période qui se passe très bien dans la plupart des cas.

Et n’oubliez pas : même si vous ne faisiez pas le « bon » choix, vous n’êtes pas mariée à votre futur job.

Rien ne vous empêchera de changer à nouveau !

Donc sérénité, confiance, et tout se passera bien 😉.

Articles sur la même thématique

Cet article vous a plu ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard 😏!