fbpx

7 clés pour cultiver une relation amoureuse positive

Selon la psychologie positive, plusieurs clés ouvrent la porte d’un couple heureux et d’une relation durable. A musez-vous à toutes les tester, et qui sait, à en créer de nouvelles !

Clé 1 : le temps

Pas de miracle : si vous ne ménagez pas du temps ensemble, le couple aura du mal à s’épanouir.

Rongés par nos petites habitudes chronophages, nous oublions parfois de goûter aux moments à deux. Il existe pourtant plusieurs moyens de partager ensemble des instants privilégiés : converser (les couples heureux discutent cinq heures de plus par semaine), se promener, organiser des rituels hebdomadaires, partager une activité, sortir, écouter de la musique…

Bousculez un peu votre quotidien, quitte à réaménager votre agenda.

Mettez à profit votre imagination : il faut bien qu’elle serve à quelque chose !

Prenez le temps chaque jour de parler, simplement : 15 minutes par ci, 15 minutes par là… augmentez petit-à-petit la dose de parlote positive !

Bien sûr, éviter les conversations non dynamisantes, comme les factures à payer, les réparations à faire, les collègues de travail qui vous exaspèrent.

Clé 2 : la communication

Les chercheurs sont parvenus à déterminer, avec une précision proche de 90%, la viabilité d’un couple, et ce, en écoutant et observant leurs interactions pendant 15 minutes. Étonnant non ?

Si vous souhaitez savoir si un jour vous aurez à discuter du partage du mobilier et de la garde des enfants, observer simplement le type de communication qui s’établit dans la relation, et notamment le nombre de critiques, sarcasmes, reproches et de compliments, marques d’affection et de tendresse.

Les relations heureuses ont un ratio de 5/1, soit : 5 fois plus d’affects positifs que d’affects négatifs.

En somme, pour chaque parole ou geste négatif (critique, remarque désobligeante), le couple en émet en contrepartie 5 positifs (félicitations, marques d’estime et d’affection).

Et vous, où en êtes-vous ? Que diriez-vous de vous approcher de ce ratio ?

Objectif donc : augmenter le nombre d’affects positifs, tout en diminuant, bien sûr, les affects négatifs. Recherchez ce que vous appréciez chez votre partenaire et mettez de côté ce qui vous énerve. Pensez que l’énergie va vers ce sur quoi vous vous centrez : si vous vous focalisez sur les qualités de l’autre, celles-ci vont s’accroître et prospérer ; de la même manière, si vous vous focalisez sur ses faiblesses, celles-ci vont également grandir. Donc : marques de tendresse, d’affection, d’estime, de gratitude, d’amour, d’encouragement. 

Foncez, tout est permis !

Clé 3 : les intérêts partagés

Le couple : une relation à deux pour le meilleur et pour le pire ? A votre avis, dans quelles circonstances les deux partenaires doivent-ils se montrer solidaires et se soutenir mutuellement ? Face aux évènements positifs ou face aux situations difficiles et douloureuses ?

Finalement, l’aide et le soutien dans ce dernier cas apporte moins de satisfaction  au couple que la qualité de l’écoute à l’annonce de bonnes nouvelles.

Aussi, réjouissez-vous de ce qui arrive de meilleur à votre partenaire, et montrez-le-lui ! La confiance et l’intimité s’en trouveront renforcées.

L’exercice est simple : exprimez votre réel intérêt (questionnez, enthousiasmez-vous) pour tous les évènements positifs qui débarquent sur le chemin de votre conjoint. Inutile d’attendre son nouveau poste, car même les petites nouvelles suffisent.

Vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas pratiquer !

Clé 4 : les activités stimulantes

Si vous souhaitez partager des activités avec votre cher et tendre (et je vous y encourage), privilégiez les activités qui sortent de l’ordinaire.

Là encore, faites carburer votre imagination et insérez dans vos nouvelles activités une petite touche de folie, de délire et de fun !

Ces occupations stimulantes augmentent le sentiment amoureux, alors que celui-ci reste constant à la pratique d’une activité familière (la promenade par exemple).

Laissez-vous surprendre par votre créativité !

Clé 5 : les rêves

Vous avez des rêves et des passions bien-à vous. Votre conjoint a les siens également. Même si vous ne partagez pas les mêmes centres d’intérêt, il est important de soutenir et d’entretenir ceux de votre partenaire. Il souhaite changer de métier, voyager, s’inscrire dans un nouveau club de sport ? Accompagnez-le dans sa démarche en respectant ses rêves, même si les vôtres sont différents.

Vous pouvez aussi avoir des objectifs communs et avancer dans la même direction. Deux questions à vous poser : Quels sont les rêves et les passions de mon partenaire que je souhaite soutenir ? Quels sont nos objectifs et nos rêves communs que je souhaite enrichir ?

A vos stylos !

Clé 6 : la gestion des conflits

Les disputes et les querelles : tous les couples connaissent. Bien sûr avec des degrés divers et différentes manières de les gérer. Que font les couples heureux lors d’une discorde ? Comment réagissent-ils ?

Première option : les deux partenaires n’expriment que leur désaccord sans prendre en compte ni même écouter les besoins de l’autre. On y trouve des critiques centrées sur l’autre, sa personnalité, son caractère (et non sur son comportement), un mépris, des réflexes d’auto-défense (ce n’est pas moi, c’est toi) ou une attitude fermée (silence ou fuite). En somme, une gestion des conflits basée sur soi et non sur le problème ou la relation. Vous l’aurez compris, ce n’est pas la solution la plus adaptée pour aider le couple à évoluer. C’est d’ailleurs la manière de fonctionner privilégiée des couples qui échouent.  A éviter donc !

Deuxième option : les partenaires expriment leurs ressentis face au problème, en écoutant et en considérant le ressenti de l’autre. Ils adoptent une attitude respectueuse, et de réconciliation, en faisant rapidement un premier geste pour désamorcer le conflit (exemples : exprimer son affection, s’approcher de l’autre, utiliser l’humour). Ils cherchent et construisent ensemble une solution au problème posé et en évaluent ensuite ensemble les bienfaits.

Lors de votre prochaine querelle, vous pouvez essayer de vraiment écouter l’autre sans entrer dans la réaction, et tenter un premier geste de réconciliation pour apaiser et consolider la recherche d’une solution commune.

Clé 7 : les forces de caractère

Une dernière clé pour des relations amoureuses positives : les forces de caractères.

Faites la liste de vos principales forces de caractère ainsi que celles de votre partenaire. Objectifs :

  • déterminer les forces que vous avez en commun en vue de s’appuyer sur elles pour enrichir la relation,
  • déterminer vos forces complémentaires en vue de les harmoniser ensemble,
  • déterminer les forces qui vous manquent en vue de les développer. 



L’amour nous lie sans nous attacher. L’amour nous engage sans nous enfermer. L’amour nous fait trembler sans nous mettre dans la crainte. L’amour nous fait pleurer sans refermer notre cœur. L’amour nous fait désirer sans posséder. L’amour nous enchaîne et nous rend libre. L’amour nous ancre et nous ouvre à l’univers entier.
(Frédéric Lenoir)

×

Panier