fbpx

Comment définir ses priorités ?

 

2 outils précieux pour vous aider à atteindre vos objectifs

“Ce que vous obtenez par la réalisation de vos objectifs n’est pas aussi important que ce que vous devenez par la réalisation de vos objectifs.” (Johann Wolfgang Von Goethe)

 

Notre vie est faite de tant de distractions qu’il est de plus en plus difficile de rester concentré sur une seule tâche et d’avancer selon nos priorités. Si vous vous êtes fixé des objectifs, vous savez sans doute à quel point la préparation et l’organisation sont cruciales. Voici donc des astuces très pratiques si vous vous êtes posé la question suivante : comment atteindre mes objectifs ?

1. Le bilan d’activités

Le premier pas vers la réalisation de vos objectifs est la prise de conscience de vos choix et de vos actions. Où en êtes-vous aujourd’hui dans l’organisation de vos journées ? Trouvez-vous de la place pour des activités porteuses de sens et de plaisir ? Point de départ : un tableau dans lequel vous pouvez inscrire toutes vos activités quotidiennes. Pour cela, prenez une journée classique. Que faites-vous habituellement en commençant par le matin au réveil, jusqu’au moment de vous coucher le soir ? Vous pouvez aussi reproduire le tableau, y noter les jours de la semaine, et y détailler toutes vos activités.

  • Colonne activités : notez vos activités quotidiennes.
  • Colonne sens : évaluez le sens de chaque activité sur une échelle allant de 1 (cette activité ne m’apporte rien) à 5 (cette activité a beaucoup de sens pour moi).
  • Colonne plaisir : évaluez le plaisir que vous procure chacune des activités.
  • Colonne temps : notez le temps consacré à ces activités dans votre journée.
  • Colonne mon souhait : indiquez si vous souhaitez consacrer plus de temps, moins de temps, ou la même durée pour chacune des activités.

2. La matrice d’Eisenhower

Ce qui est important est rarement urgent, et ce qui est urgent est rarement important” (Dwight David Eisenhower)

La matrice d’Eisenhower est un outils très précieux pour vous aider à passer à l’action. Elle vous permettra de classer vos activités  en 4 catégories, et ainsi, faire plus facilement la différence entre ce qui est urgent, ce qui est important, et ce qui ne l’est pas. De quoi faire le tri, vous organiser sereinement, et optimiser au mieux votre temps.

Complétez le tableau ci-dessous avec les indications suivantes :

  • Case Important / Pas Urgent (I/PU) : les activités qui donnent un sens à votre vie, qui préparent votre avenir. Dans l’idéal, ce sont les activités à privilégier dans notre emploi du temps, car ce sont celles qui nous apportent le plus de bonheur.
  • Case Important / Urgent (I/U) : les activités prioritaires car elles correspondent à une échéance ou à un problème urgent à régler. Ce sont des activités souvent stressantes, qui auraient pu être planifiées avant.
  • Case Peu Important / Peu Urgent (PI/PU) : temps de pause ou de divertissements. Ces activités ne vous aident pas dans l’avancée de vos objectifs, mais vous permettent de vous détendre : les planifier à l’avance, et leur donner avec un temps limité.
  • Case Urgent / Peu important (U/PI) : elles proviennent souvent de sollicitations extérieures et ne vous font en général pas avancer sur vos propres objectifs. Essayez de vous en protéger.

Comment se comporte votre case I/PU ? Prenez soin de vos rêves, nourrissez-les et projetez-vous dans leur réalisation. Nous avons souvent tendance à faire en priorité l’urgent (activités I/U et PI/U), puis les tâches PI/PU car elles nous semblent plus faciles.

Suivez la meilleure manière d’optimiser son temps en faveur de son bonheur :

  • Réalisation immédiate des tâches I/U
  • Abandon ou planification avec parcimonie des tâches PI/PU
  • Délégation ou gestion rigoureuse (pas plus de temps que nécessaire) des tâches U/PI
  • Fixation d’objectifs dans la durée pour la réalisation des tâches I/PU

3. Priorisez vos actions

Inscrivez vos étapes intermédiaires dans l’ordre chronologique, assorties d’une date butoir. Choisissez une date réaliste et… tenez-vous-y !

Les projets se déroulent rarement comme prévu. C’est aussi pourquoi il est important de déterminer de petites étapes intermédiaires, pour garder une vue sur les glissements de planning. Votre objectif doit avoir la priorité dans votre vie et dans vos tâches quotidiennes. Vous devez même organiser vos activités quotidiennes en fonction de cet objectif.

Soyez flexible si quelque chose prend plus de temps que prévu. Vous entamez un processus de changement passionnant. Chaque étape accomplie vous donnera de l’énergie pour avancer.

4. Persévérez

Si vous voulez rester concentré sur vos objectifs, mettez de la volonté et de l’énergie dans les activités qui sont liées à cet objectif.

Pourquoi ? Parce que vous gagnez en efficacité quand vous travaillez avec énergie et entrain. Et quand vous gagnez en efficacité, vous avez encore plus envie de travailler avec concentration. De l’entrain, de l’effort, de l’énergie, voilà au final ce qui déterminera votre concentration. Ce principe marche à tous les coups, quel que soit le type d’objectifs que vous poursuivez (professionnel, sentimental, familial, etc.)

5. Récompensez-vous tout au long du chemin

Dès que vous atteignez une étape intermédiaire importante à vos yeux, récompensez-vous ! Par exemple : sortez de chez-vous et commandez-vous un bon dessert bien crémeux ou une belle part de gâteau au chocolat (perso, j’adoooore !)… une sortie avec un ami, un resto, un nouveau livre : bref faites vous plaisir ! Puis concentrez-vous sur votre objectif du mois suivant. Cela permet d’intégrer un peu de plaisir dans le processus d’auto-contrôle et d’auto-discipline.

Quel que soit ce que vous prévoyez comme récompense, rendez la personnelle, agréable et désirable, de sorte que vous l’attendiez avec impatience.

Pensez-y sérieusement, c’est l’un des éléments les plus importants pour atteindre ses objectifs. Il vous aidera à rester motivé lorsque vous aurez du mal à avancer.

×

Panier